Manoir de La rivière 31/10/2017

Une trentaine de fidèles attendent bien à l’heure, au rendez-vous forestier. En roue libre, nous descendons la piste cyclable jusqu’au Manoir de la Rivière à Neufchâtel : la monumentale porte d’entrée qui porte haut les armoiries des Thubeauville est impressionnante. Construite en 1658 par Florent de Thubeauville, son pont levis, pacifié ou lassé par les années, est devenu dormant.

La cour est accueillante, un chien battant de la queue et un petit destrier y règnent en maîtres.

La façade aux 120 000 briques et 2 000 carreaux de grès remonte à 1578, date d’une rénovation par Claude de Thubeauville. Le Sieur de la Rivière épousa Antoinette de Campaigno, fille du sénéchal de Boulogne ; ce nom, illustre hier,  donne encore aujourd’hui du charme au lieu.

Le retour s’effectue par la forêt qui prend ses premières couleurs d’automne. Les frênes atteints par la chalarose sont absents du panorama mais alimentent les discours. Les sujets de conversation, interactive, tournent autour de biodiversité, réchauffement climatique et respect de la nature. Dans la ligne d’arrivée, le soleil réchauffe le dos de nos vacanciers de l’automne… toujours verts. 

Diaporama

APH
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now